Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 16:22

photo


Je ne vois ni lumière, ni couleurs, 
Je ne sens ni parfums, ni odeurs, 
Je ne goûte plus de saveurs, je ne touche que le vide,

et je n'entends plus rien, sinon l'absurde de ce monde qui gémit.

Quand l'eau des mers et des océans sera radioactive,
Quand les pluies seront acides, quand l'air soufflera du souffre,
Quand la terre, épuisée, ne donnera plus de récoltes, 
Quand les forêts seront coupées, la biodiversité disparue,
les villes,

comme une jungle pavée de déchets, quand tout deviendra stérile,

Alors, l'homme commencera-t-il à comprendre que l'environnement, son berceau, sa mamelle, était plus important que l'argent, et qu'il s'est détruit en l'abimant?
Terre, ma belle, je souffre de ce que tu endures et que ta nature t'épargne de concevoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le blog Aurore de l'art d'Aurore Poret - dans POESIE
commenter cet article

commentaires