Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:26

 

amitiescelestesQuand la vie tranche, foudroie et brise,

glisser dans la courbe de bras, qui protègent et rassurent.

Dans les épreuves et déroutes, être porté par la confiance,

de gestes qui soutiennent, autant qu'ils sont purs.

 

Face aux troubles et maladies, contre la solitude et le mensonge,

retrouver le port d'une épaule, le porche d'un sourire.

Et contre l'oubli, la pensée d'un frère, d'une soeur,

sait percer l'invisible pour rejoindre et guérir.

 

Alors, dans le chaos et les nuits,

entendre l'écho de mots qui encouragent,

sentir la présence silencieuse de l'ami,

sous le vent des doutes et les vagues des naufrages.

 

Ainsi, que celui qui a tout perdu, et que tout a abandonné,

trouve la fraternelle chaleur de la charité.

Et, là où celle de l'homme ne se manifeste pas,

que celle de Dieu, de grâce, elle, ne lui manque pas.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 14:00

 

L'amour a pris un visage,

Un visage d'enfant, un visage d'homme,

Un visage de béatitude et de liberté,

Qui a servi les pauvres, guéri les malades,

Vécu parmi les marginaux et les mal-aimés.

Un visage qui a scandalisé les bien-pensants au cœur de pierre,

Un visage révolutionnaire du politiquement correct.

Un visage de véritable humanité,

Un visage compatissant, aimant, agonisant,

Un visage souffrant, torturé et défiguré,

Un visage inerte pour ressusciter.

 

L'amour a pris chair.

Il a pris chair d'un cœur, d'un cœur immaculé, confiant, brisé,

en un cœur brulant, ardent, méprisé et abandonné

Mais l'amour est si aimant, que d'un cœur de douleur transpercé,

Jaillit encore de lui-même, et se donne encore l'amour.

 

On ne sait comprendre, tant de passion.

Et on ne sait que rendre, la croix;

Qu’il transfigure encore en un passage à lui,

Une voie vers l'amour, à laquelle seule on ne sait tendre.

 

Si l'amour ne se fait proche, je ne pourrais pas l'atteindre.

S'il ne vient à ma rencontre, je ne pourrais pas le connaitre.

Le nourrisson, sait-il ce qui le fait vivre ?

Peut-il, seul, le chercher et le trouver?

De même, l’homme a-t-il assez de force et de raison

Pour aller à la source qui le comble,

Et sans laquelle il ne serait pas, si elle ne venait à lui?

Cette source se révèle. Cette source clarifie le regard

Et le tourne vers la splendeur de son visage ressuscité,

À son cœur sacré qui ne cesse de battre et d'aimer.

 

Alors on ne peut que le désirer,

Et lui demander qu'il vienne nous visiter.

 

Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 12:08

 

  Si la fourmi voulait comprendre l'homme, elle aurait bien du mal.

 Elle ne sait même pas qu'il est, et qu'il peut l'aider,  
 qu'il peut la détruire, mais non la créer. 
Mais elle n'est pas sotte de cet orgueil, alors que l'homme,
 lui, veut comprendre Dieu, par l'intelligence qu'Il lui a donnée, 
 un peu de cette lumière pour communiquer avec Lui. 
   
 Si Dieu ne se 'penche' vers l'homme, 
 il ne peut même soupçonner son existence, 
 que tout pourtant murmure.  
 
 Alors Dieu s'approcha encore plus près, pour nous rencontrer.  
 Dieu vint à l'Homme par le Christ et l'Homme vint à Dieu par Lui.  
 Car quand on aime, on est proche, jusqu'à se perdre, 
  pour être en Celui qui nous fait devenir pleinement nous-mêmes 
Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 18:51

Prière des passionnés ou prière de tous les jours pour tous

 marie

Sois près de moi, Marie,

quand je perds confiance et courage !

Sois près de moi, Toi, Notre Dame du calvaire.

Sois près de moi, Marie,

quand je perds patience et quand je me perds !

Sois près de moi, Marie, dans les tempêtes et les orages.

 

Visite-moi, Marie, quand j’ai mal,

Quand je m’emporte, par douleur, peur ou colère,

Quand je gâche tout, et quand je ‘fous tout en l’air’.

Vite, rattrape-moi, quand je claque la porte,

Et quand je ferme celle intérieure, à la lumière.

 

Amie, aimante, des mal-aimés, des blessés et de tous ceux qui souffrent,

Amie, aimante, des abandonnés, des malades et de tous les pauvres,

Amie, aimante, des persécutés et des affamés de pain et de justice,

Viens, Notre Dame de la Paix et du courage, viens nous rencontrer !

 

Remets-nous debout, remets-nous en route,

Rétablis-nous sur les chemins de réconciliation, de détachement et de solidarité,

Qui conduisent au profond bonheur et à la vraie liberté.

 

Prends soin de chacun de nous, Mère bienveillante,

Et plus encore de ceux qui sont seuls et épuisés.

Toi, médiatrice, réconciliatrice et rédemptrice,

Notre Dame de la famille et de l’amitié, prie pour tes enfants bien-aimés.

 

Guéris-les écorchés des déchirures du passé,

Les balafrés de la vie, et viens nous habiter !

 

Viens, Notre Dame des martyrs, du pardon, et de la fidélité,

Par ce cœur de charité, viens, changer les nôtres, blessants et blessés.

Viens Notre Dame de la Passion et de la miséricorde,

Par ton cœur transpercé, apprends-nous à pardonner et à nous pardonner.

Viens, Notre Dame du pur et divin amour,

Par ton cœur immaculé, apprends-nous à vivre et à aimer.

 

Bénie ce monde et ma terre, Mère de toutes fécondités,

Bénie ceux qui me sont chers, Notre Dame de fraternité,

Et bénie-moi, ma Mère, et Mère du Ressuscité !

 

Notre Dame des recommencements,Vierge si puissante,

Retrouve-moi, quand je m’écarte et me disperse.

Relève-moi quand je tombe, quand tout me peine et me pèse,

Quand tout me freine, me décourage et me blesse.

 

Notre Dame de la route et de la providence,

Conduis-moi quand je ne sais plus que faire, comment faire et où aller,

Précède-moi pour m’éclairer ,et guide-moi toujours, et partout.

 

Toi, en qui, aucun de ceux qui ont eu recours n’a été abandonné,

S’il te plait, Marie, dans l’épreuve, soulage-moi !

Notre Dame du perpétuel secours,

Quand tout me presse, m’oppresse et m’empoisonne,

Défais les nœuds qui m’étouffent,

Que pénètrent les flots d’eaux vives de la grâce, l’ordre et la lumière !

 

Notre Dame de tous les possibles et de la grâce,  

Au pied de mes croix et de mes doutes, soutiens-moi,

et, console-moi, mère bien-aimée, quand je me sens affligée, impuissante et abandonnée.

 

Notre Dame de la confiance et de la charité,

Libère-moi, encore, de toutes préoccupations et inquiétudes,

Délivre-moi, de toutes dépendances et de tous tracas.

 

Notre Dame du don, du service, du travail et de la liberté,

Purifie-moi de bruits,  paroles, pensées et besoins aussi inutiles qu’insensés.

Fais-moi sentir et ordonner mes devoirs, et ramène-moi à l’essentiel, et à la prière.

 

Notre Dame de l’agonie, fortifie-moi

Notre Dame des douleurs, enracine-moi,

Notre Dame de la vie, fais-moi renaitre.

Terre féconde des vertus, d’où jaillit la joie, je me remets à toi !

 

Notre Dame des pauvres et de tous les hommes,

Enseigne-moi l’humilité, le service et l’abandon

à Celui, pour Celui, par et avec Celui pour qui tu fus un don total,

par la confiance de l’amour que lui-même t’inspira,

et qui te transfigura à son image et selon son Cœur.

 

Marie, Notre Dame de la compassion et des béatitudes,

Apprends-moi, à m’ouvrir entièrement à la grâce,

A lui être disponible, accueillante et docile,

À toujours la rechercher et m’orienter vers elle, par le recours aux sacrements.

 

Notre Dame de la foi, de l’espérance et de la charité,

Restaure-moi, reconstruis-moi, et aide-moi à marcher vers ce qui conduit à la vie.

Détourne-moi des erreurs et des tromperies, à toi, Marie, je me confie.

 

Pardonne-moi quand de toi je me détourne,

Et reste avec moi, encore, dans la joie.

Demeure cette amie fidèle, discrète, silencieuse et agissante.

Veille toujours sur les âmes, dans le secret, avec douceur et efficacité,

Notre Dame de la Résurrection, écrin sacré, céleste présent, qui nous porte au Christ,

Notre Dame du bonheur, j’ai confiance en ton amour !

 

 

Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 09:38

 

1er mystère joyeux : l’Annonciation

[Fruit du mystère : l’humilité]

 

Marie répondit à l’Ange : « Voici la servante du Seigneur » (Lc 1,38).

« Nous ne sommes aux yeux de Dieu que ce que nous sommes : ni plus, ni moins. Nous ne devons nous occuper qu’à lui être agréables. Tout notre mérite est de coopérer à la grâce. »

Seigneur, par Marie, éveille dans le cœur des jeunes le désir de te suivre avec confiance sur le chemin du sacerdoce, du mariage ou de la vie consacrée.

 

2ème mystère joyeux : la Visitation

[Fruit du mystère : l’amour du prochain]



 

Élisabeth s’écria : « Bienheureuse celle qui a cru ! » (Lc 1,45).

« Un bon chrétien qui aime Dieu et le prochain, voyez comme il est heureux ! Quelle paix dans son âme ! Que ceux qui aiment le bon Dieu sont heureux et aussi ceux qui sont autour d’eux. »

Seigneur, par Marie, suscite au cœur du monde des personnes rayonnantes de charité.

 

3ème mystère joyeux : la Nativité

[Fruit du mystère : la pauvreté]



 

L’Ange du Seigneur dit aux bergers : « Vous trouverez un nouveau-né couché dans une crèche » (Lc 2,12).« Plus on se rend pauvre pour l’amour de Dieu, plus on est riche en réalité… Les pauvres et les amis des pauvres sont les amis de Dieu. »

Seigneur, par Marie, apprends-nous à accueillir les pauvres et à les servir avec joie.

 

4ème mystère joyeux : la Présentation de Jésus au Temple

[Fruit du mystère : l’obéissance et la pureté]



 

« Syméon reçut l’Enfant Jésus dans ses bras et bénit Dieu » (Lc 2,28).

« Mes frères, ne sommes-nous pas bien plus heureux que Syméon ? Nous pouvons garder Jésus toujours, si nous voulons. Il ne vient pas seulement dans nos bras, mais dans notre cœur. »

Seigneur, par Marie, ouvre les enfants à une obéissance filiale et pleine d’amour envers leurs parents.

 

5ème mystère joyeux : le Recouvrement de Jésus au Temple

[Fruit du mystère : la recherche de Dieu en toutes choses]



 

Jésus répondit à ses parents : « Ne saviez-vous pas que je dois être chez mon Père ? » (Lc 2,49).

« Si nous voulons témoigner au bon Dieu que nous l’aimons, il faut accomplir sa sainte volonté. Le moyen le plus sûr de connaître la volonté de Dieu, c’est de prier notre bonne Mère. »

Seigneur, par Marie, aide tous ceux qui ont à prendre des décisions importantes à mettre Dieu à la première place.

 

***

  Méditation extraite du livre de prière édité par le sanctuaire d'ARS,

disponible à la librairie du sanctuaire Tél: 04.74.08.17.00 email: librairie@arsnet.org 

Source: http://www.arsnet.org/152.php  

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 22:49
 
Des sens à l'essence ?
  
2ème mystère douloureux : Jésus est flagellé
 
[Fruit du mystère : la maîtrise des sens]
 
Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 23:09

 

Désespoir et découragement? 

 

1er mystère douloureux : l’Agonie de Jésus à Gethsémani
[Fruit du mystère : la contrition de nos péchés]

 

 

Repost 0
Published by Aurore Poret - dans SPIRITUALITE
commenter cet article